La signification qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah

As-salam ‘alaykûm wa rahmatûllah wa barakatûhû,

On continue notre catégorie sur les bases de l’Islam avec un nouveau rappel concernant la signification de l’attestation de foi en Islam : « Il n’y a d’autre divinité qu’Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah. » Nous allons diviser ce rappel en deux parties. Tout d’abord nous verrons ensemble l’attestation qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah; ensuite, dans la deuxième partie, nous verrons l’attestation que Muhammad est le Messager d’Allah. Nous vous invitons à lire les autres rappels sur les bases de l’Islam, notamment celui sur le bon comportement.

 

Qu’est ce que l’attestation de foi ?

Tout d’abord expliquons le plus important : Allah est un mot arabe qui signifie le Dieu. On l’utilise en arabe, tout d’abord car la langue du Coran est l’arabe. Il a été utilisé par les chrétiens arabes ou autres non-musulmans arabes, puis est devenu un mot musulman, utilisé seulement en Islam. Le terme Allah, appuie le fait qu’il n’y a qu’un seul Dieu, qu’une seule divinité, c’est à dire Allah. C’est le monothéisme.

L’attestation de foi est la parole que prononce la personne qui souhaite se convertir à l’Islam. En disant cette parole, la personne devient musulmane. L’attestation de foi est également la parole que le musulman doit prononcer le plus durant son existence. Apprenons-en un peu plus avec la suite de cet article…

 

Introduction

On rapporte dans un hadith que « La clé du Paradis est : il n’y a d’autre divinité [digne d’adoration] qu’Allah. » Cependant, les il y a des conditions, et les conditions suivantes sont les dents de cette clé :

La connaissance

En effet, chaque expression a une signification; il faut donc connaître la signification de « Il n’y a d’autre divinité qu’Allah. » Une connaissance s’oppose à l’ignorance. Elle réfute le droit à l’adoration à autre qu’Allah et affirme la divinité d’Allah; c’est-à-dire : il n’y a pas de divinité en droit d’être adorée en dehors d’Allah. Parmi les preuves, il y a cette parole d’Allah : « A l’exception de ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause » (Az-Zukhruf, 86); et le prophète a dit : « Celui qui meurt tout en sachant qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah entre au Paradis » (rapporté par Muslim).

 

La certitude

Elle consiste à ce que tu aies la ferme conviction de la signification de cette expression, parce qu’elle n’admet ni doute, ni hésitation, ni incertitude; il faut plutôt que tu aies une conviction ferme. Allah a en effet dit dans la description des croyants : « Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son Messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs bien et leurs personnes dans le chemin d’Allah. Ceux-là sont les véridiques » (Al-Hujurat, 15). Sa simple prononciation n’est pas suffisante; il faut donc à tout prix la conviction du cœur. Si cette conviction vient à manquer, cela équivaut à l’hypocrisie absolue. Le prophète a dit « Je témoigne qu’il n’y a de divinité qu’Allah, et je suis le Messager d’Allah; personne ne rencontre Allah avec ce double témoignage, n’ayant aucun doute à ce sujet, sans qu’il ne rentre au Paradis. » (rapporté par Muslim)

 

L’acceptation

Lorsque tu as pris connaissance avec la conviction ferme, cette connaissance certaine doit engendrer ses effets, par l’acceptation  de ce qu’implique cette expression par le cœur et la langue. Celui donc qui rejette le message de l’Unicité d’Allah (Tawhid) et ne l’accepte pas, est mécréant, que ce rejet soit dû à l’orgueil, à la rébellion ou à l’envie. Allah dit au sujet des mécréants qui l’ont rejeté par orgueil : « Quand on leur disait : « Point de divinité à part Allah », ils se gonflaient d’orgueil. » (As-saffat, 35)

 

La soumission

Parfaite à l’unicité d’Allah : cette soumission est la véritable pierre angulaire et la mise en pratique apparente de la foi. Ceci se concrétise en mettant en pratique ce qu’Allah a ordonné et en abandonnant ce qu’il a interdit, comme l’a dit Allah : « Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s’accroche réellement à l’anse la plus ferme. La fin de toute chose appartient à Allah » (Luqman, 22) Ceci est la soumission parfaite.

 

La véracité

En prononçant l’attestation, avec une véracité qui exclut le mensonge, car celui qui la prononce seulement avec sa langue tandis que son cœur renie, est un hypocrite. La preuve réside dans cette parole d’Allah au sujet des hypocrites : « Ils disent avec leurs langues ce qui n’est pas dans leurs cœurs » (Al Fath, 11)

 

L’amour

Le croyant doit aimer cette attestation, aimer appliquer ce qu’elle suppose, aimer ceux qui la mettent en pratique. Il doit donner la priorité à ce qu’Allah aime, même si cela est contraire à ses passions, s’allier à ceux qui s’allient à Allah et à Son Messager, suivre Son Messager, marcher sur ses traces en acceptant la bonne direction qu’il a apportée… Tels sont les signes de l’amour du serviteur pour son Seigneur.

 

La sincérité

En ne visant que le Visage d’Allah à travers la prononciation de cette attestation, car Allah dit : « Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, lui vouant un culte exclusif. » (Al Bayyinah, 5) et le Prophète a dit : « En vérité, Allah a interdit l’Enfer à celui qui dit : « Il n’y a d’autre divinité digne d’adoration qu’Allah, ne désirant par là que le Visage d’Allah. » (rapporté par Al Bukhari & Muslim)

 

En plus de ces conditions, il faut absolument se maintenir et persévérer dans la mise en pratique de cette attestation jusqu’à la mort.

 

Laisser un commentaire